LVM : gestion de disques

Le LVM permet d’agrandir ou de rétrécir une partition sans devoir déplacer les données.

Vocabulaire

  • volumes physiques PV (physical volume) : les disques durs
  • groupes de volumes VG (volume group) : un ensemble de PV
  • volumes logiques LV (logical volume) : un volume logique. système de fichiers => remplace les partitions
  • extensions physiques ou PE sont les unités physiques de stockage LVM utilisées pour augmenter la taille d’un groupe de volumes
  • les extensions logiques ou LE désignent les unités logiques de stockage LVM utilisées pour augmenter la taille d’un groupe de volumes VG

Affiche les /dev/dm-X

dmsetup ls

Cette commande liste des différents LV :

vg_root-lv_home (254, 0)
vg_root-lv_tmp  (254, 1)
vg_root-lv_usr  (254, 2)
vg_root-lv_var  (254, 3)

Savoir quel dm-X est rattaché à une partition

Par exemple, sur mon système je vois plusieurs dm. Comment savoir que dm-0 correspond au /var par exemple ?

Avec la commande lvdisplay, il est possible de lister l’ID suivant la partition :

  --- Logical volume ---
  LV Name                /dev/vg_root/var
  [...]
  Block device           254:0

  --- Logical volume ---
  LV Name                /dev/vg_root/opt
  [...]
  Block device           254:1

Il faut récupérer l’ID de fin du Block Device, ainsi, nous voyons que dm-0 correspond à /dev/vg_root/var et dm-1 correspond à /dev/vg_root/opt, et ainsi de suite.

Possibilité d’afficher le résultat en une ligne :

lvdisplay | awk  '/LV Name/{n=$3} /Block device/{d=$3; sub(".*:","dm-",d); print d,n;}'

Etendre le VG

vgextend /dev/mapper/vg_root /dev/sda2

Si l’erreur « Volume group mapper doesn’t exist » apparait, alors, afficher les avec la commande :

lvscan

Ajout d’1 Go à la partition /usr

Tout d’abord, il faut vérifier que la partition n’a pas d’erreur :

e2fsck -f /dev/mapper/vg-usr

Si le LV est plein, alors il faut faire :

lvextend -L +1G /dev/mapper/vg-usr

Sinon, faire directement :

lvresize -L +1G /dev/mapper/vg-usr

Puis la partition active doit être redimensionnée :

resize2fs /dev/mapper/vg-usr

Ensuite, refaire un test de la partition :

e2fsck -f /dev/mapper/vg-usr

Réduire à 512 Mo la taille de /home (taille de base à 1.5 Go)

Démonter la partition active pour la réduire :

umount /home

Vérifier qu’aucune erreur n’est présente sur la partition :

e2fsck -f /dev/mapper/vg_root-lv_home

Redimensionnement :

resize2fs /dev/mapper/vg_root-lv_home 512M

Réduction du LV :

lvresize -L -1G /dev/mapper/vg_root-lv_home

Réduction de la partition active :

resize2fs /dev/mapper/vg_root-lv_home

Remonter la partition :

mount /home

Supprimer une partition LVM

 lvremove /dev/mapper/vg-keep
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire